Guy ou Guyon ou Guido de Hauteclocque

Father: Wauthier de Hauteclocque
Mother:

Spouse:


Biography Notes...

A la voix du Pape Innocent III, il suivit le comte de Saint-Pol à la 5eme croisade. Ce fait est attesté par un parchemin trés bien conservé, daté de juin 1217, par lequel Barthélémy, chamoine et doyen d'une église d'Arras, promet et garantit de rembourser aux personnes qui les remettront chaque année à Guy de Hauteclocque et à trois autres chevaliers artésiens partant pour la Palestine, les sommes qui y sont stipulées, représentant les revenus annuels des biens qu'ils lui ont donnés en gage ; cette somme, pour Guy de Hauteclocque, était de 130 livres.
Il célébra son retour par diverses donations à l'abbaye de Cercamps, ainsi qu'il appert de plusieurs actes émanés d'Adam, évèque des Morins, en date de 1221 et 1224. Dans ces actes, il est surnommé Monachus, le moine ou le pieux, sans doute par suite de son voyage aux Lieux Saints.
Ce fut lui qui, suivant un usage assez fréquent à cette époque, abandonna les anciennes armoiries de sa famille qui étaient d'argent à trois cloches de sable, pour les emblèmes qu'il avait illustrés en Terre Sainte : la croix rouge du croisé et la coquille du pélerin. Ce glorieux souvenir forme aujourd'hui encore le blason de ses descendants. Lorsqu'en 1843, le roi Louis-Philippe organisa au palais de Versailles la salle dite des Croisades, l'écusson de Guy de Hauteclocque fut admis à y figurer parmi ceux des plus illustres maisons de France.
Guy de Hauteclocque avait épousé la soeur du seigneur de Rosières.
Edit...